philippefabry.eu, pour la formation en travail social


Philippe Fabry » Formation » Cours et conférences en lignes » Mobilité et inégalités sociales - Eric LE BRETON

Mobilité et inégalités sociales - Eric LE BRETON

Dans notre société dispersée, les positions sociales des personnes dépendent, pour partie, de leurs capacités à se déplacer. Les classes sociales sont en quelque sorte redéfinies par les mobilités. Le capitaliste du XIXème siècle s'est transformé en cadre international ; le prolétaire est un enclavé. Nous débuterons le propos en examinant brièvement quelques uns des travaux qui dessinent ce panorama social en émergence. Ensuite, nous nous concentrerons sur deux questions. Comment la mise en mobilité de la société redéfinit-elle la situation des populations les plus vulnérables, femmes isolées, jeunes sans qualification, personnes issues de l'immigration ?

Les uns et les autres ont des rapports différents aux territoires. Mais ils ont en commun d'être « insularisés » par la fragmentation des espaces et des temps de la vie quotidienne. Nous explorerons enfin les dimensions constitutives de la mobilité. Certes, être mobile suppose de disposer des instruments du déplacement : voiture, train, avion… dont la répartition sociale est très inégalitaire. Mais la mobilité nécessite aussi des capacités psychomotrices avancées, des compétences en matière de « lecture » de l'organisation des espaces, de maîtrise des temps sociaux, de respect des normes sociales multiples et diverses qui régentent l'accès de tout un chacun aux territoires de la vie quotidienne

Pour en savoir plus, voir le site web : www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/mobilite_et_inegalites_sociales_eric_le_breton.1462

Date de cet article : 2012-10-08


Philippe Fabry » Formation » Cours et conférences en lignes » Mobilité et inégalités sociales - Eric LE BRETON