philippefabry.eu, pour la formation en travail social


Philippe Fabry » Formation » Rapports publics et textes de référence » Texte intégral de la Convention relative aux droits des personnes handicapées

Texte intégral de la Convention relative aux droits des personnes handicapées

Pour éclairerle texte de la convention relative aux droits des personnes handicapées, je propose de voir comment la Fondation Internationale de la Recherche Appliquée sur le Handicap (FIRAH) utilise cette convention dans un rapport sur l'habitat dans une société inclusive.
Le début du rapport (page 10, après l'introduction) fait une lecture très fine de la convention.
Extrait : la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées souligne, en effet, deux principes majeurs dans la conception du handicap. D’une part, le texte reconnaît le handicap comme une notion évolutive et systémique : le handicap résulte de l’interaction entre des personnes présentant des incapacités (physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables) et les barrières comportementales et environnementales qui font obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres.
D’autre part, cette définition induit que la personne qui vit les situations de handicap n’est pas une personne déterminée par ses incapacités, mais bien une personne porteuse de droits, au même titre que les autres, incluant dés lors le respect de la dignité, de l’autonomie individuelle, y compris la liberté de faire ses propres choix, et de l’indépendance des personnes.
En particulier, l’article 19 de la convention, « autonomie de vie et inclusion de la société, dispose que les Etats « reconnaissent à toutes les personnes handicapées le droit de vivre dans la société, avec la même liberté de choix que les autres personnes, et prennent des mesures efficaces et appropriées pour faciliter aux personnes handicapées la pleine jouissance de ce droit ainsi que leur pleine intégration et participation à la société. » A cet effet, ils doivent notamment prendre des mesures pour veiller à ce que les personnes handicapées aient la possibilité de faire leurs propres choix et d’avoir le contrôle sur leur vie et ce, sur un pied d’égalité avec les autres. Les personnes handicapées doivent pouvoir décider où et avec qui elles vont vivre, en sachant qu’il y a toute une série de services de société (y compris l’aide personnelle) pour leur permettre « de vivre dans la société et de s’y insérer » et pour empêcher qu’elles ne soient isolées ou victimes de ségrégation."
La FIRAH redéfinit aussi la notion d'autonomie dans le champ du handicap, à parti de l'articulation entre autonomie et dépendance.
Même dans le handicaps les plus lourds (le polyhandicap par exemple), la recherche de la participation active et du libre choix restent possibles.

Pour en savoir plus, voir le site web : www.un.org/french/disabilities/default.asp?id=1413

Date de cet article : 2017-04-11


Philippe Fabry » Formation » Rapports publics et textes de référence » Texte intégral de la Convention relative aux droits des personnes handicapées