philippefabry.eu, pour la formation en travail social


Philippe Fabry » Formation » Les problématiques du travail social » Mineurs étrangers non accompagnés (MENA), la typologie proposée par Angelina Etiemble

Mineurs étrangers non accompagnés (MENA), la typologie proposée par Angelina Etiemble

La plateforme Infomie, indispensable pour ceux qui accompagnent les Mineurs étrangers non accompagnés (MENA) autrefois nommés Mineurs isolés étrangers (MIE), a mis en ligne deux typologies proposées par Angelina Etiemble.

La première, en 2002 propose cinq types de parcours :

  • Les mineurs exilés
  • Les mineurs mandatés
  • Les mineurs exploités
  • Les mineurs fugueurs
  • Les mineurs errants
En 2012 elle reprend cette typologie, qui passe à 7 types et s'affine encore en sous-types. Par exemple un jeune mandaté par sa famille n'est pas dans la même situation s'il est mandaté pour travailler (il va alors rencontrer de multiples obstacles) ou pour étudier (il sera alors beaucoup plus aidé).
Voici les différents types et sous-types :
  • Type 1 : Le mineur exilé : une figure plus sociétale que politique
  • Type 2 : Les figures du mineur mandaté : le travailleur, l’étudiant, l’initié
  • Type 3 : Le mineur-exploité : une figure plus féminine
  • Type 4 : Le mineur-fugueur et ses figures : le primo-fugueur, le fugueur-réitérant
  • Type 5 : Le mineur-errant et ses figures : le mineur-dans la rue, le mineur-de la rue
  • Type 6 : Les figures du mineur-rejoignant : l’envoyé, le confié, le successeur
  • Type 7 : Le mineur-aspirant : une figure contemporaine

ces catégories ne visent pas à enfermer les jeunes dans des cases, mais à penser des besoins d'accompagnement différents.
Ainsi certains jeunes peuvent vivre en auto-gestion et vont très bien se débrouiller avec de petits budgets ; nul besoin de les institutionnaliser (et de les infantiliser) ; d'autres ont besoin d'un accompagnement médico-psycho-social intensif.

Pour une partie de ces jeunes l'autonomie peut être atteinte très rapidement ; pour d'autres l’autonomisation correspond à un abandon.
Donc un bon outil au service de l'évaluation des besoins.

Lire "DES TYPOLOGIES POUR FAIRE CONNAISSANCE AVEC LES MINEURS ISOLES ETRANGERS ET MIEUX LES ACCOMPAGNER"

Pour en savoir plus, voir le site web : www.infomie.net/spip.php?rubrique224

Date de cet article : 2017-06-27


Philippe Fabry » Formation » Les problématiques du travail social » Mineurs étrangers non accompagnés (MENA), la typologie proposée par Angelina Etiemble