philippefabry.eu, pour la formation en travail social


Philippe Fabry » Formation » Rapports publics et textes de référence » Le placement durant l’enfance : quelle influence à l’âge adulte ?

Le placement durant l’enfance : quelle influence à l’âge adulte ?

Cette recherche menée par Serge Paugam, Jean-Paul Zoyem et Abdia Touahria-Gaillard sur le devenir à l’âge adulte après un placement démontre que, plus que placement lui-même, ce sont ses causes (maltraitances, abus sexuels…) qui sont déterminantes et ont un effet durable. Parmi les précarités observées (professionnelle, résidentielle), la précarité conjugale en donne un exemple : « les personnes ayant connu un placement dans la jeunesse apparaissent, de façon significative, plus prédisposées à faire l’expérience d’un divorce ou d’une séparation. Cependant, en introduisant par la suite les variables supplémentaires renvoyant à d’autres événements difficiles dans la jeunesse, le placement dans la jeunesse n’apparaît plus comme significatif. Ainsi, parmi les facteurs explicatifs de la prédisposition au divorce ou à la séparation, le placement n’intervient pas en tant que tel. Les autres événements douloureux de la jeunesse (maltraitance, abus sexuel, événement personnel douloureux, climat familial perturbé), lesquels peuvent être d’ailleurs à l’origine de la décision de placement constituent en revanche des facteurs explicatifs significatifs. Autrement dit, ne pas dissocier le placement des conditions qui ont présidé au placement peut conduire à voir dans le premier des effets explicatifs erronés ».
« Le même phénomène a été observé lorsque nous avons analysé la probabilité de connaître des violences physiques ou des violences psychologiques à l’âge adulte. »
La première partie présente un « état de la question », c’est-à-dire les principales recherches nationales et internationales sur le sujet. Ces travaux et leur analyse montre la complexité liée au nombre de facteurs en jeu (sexe, âge, causes du placement durée, stabilité ou non de celui-ci, milieu d’origine, niveau d’études…). La seconde partie s’appuie sur l’enquête Santé-Inégalités-Ruptures Sociales (SIRS.
L’analyse montre « la force des corrélations entre l’intensité des événements douloureux dans la jeunesse et les difficultés rencontrées à l’âge adulte que ce soit dans le domaine conjugal, familial, résidentiel, dans le domaine de la santé mentale, ou, encore dans le rapport aux institutions nationales ».

Pour en savoir plus, voir le site web : www.onpe.gouv.fr/system/files/ao/rapport%20final%20paugam%20ao2008.pdf

Date de cet article : 2019-04-27


Philippe Fabry » Formation » Rapports publics et textes de référence » Le placement durant l’enfance : quelle influence à l’âge adulte ?