philippefabry.eu, pour la formation en travail social


Philippe Fabry » Formation » Rapports publics et textes de référence » La scolarisation des enfants en situation de handicap dans les pays européens Quelles voies de réforme pour la France ?

La scolarisation des enfants en situation de handicap dans les pays européens Quelles voies de réforme pour la France ?

Note d'analyse N° 314 du Centre d’analyse stratégique, janvier 2°13

Depuis les années 1990, les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sont engagés dans un processus d’inclusion scolaire visant à adapter l’école à la diversité de ses élèves, dont les enfants en situation de handicap. Cette ambition commune masque des réalités contrastées selon les pays, faute d’une définition identique des besoins éducatifs particuliers. On peut néanmoins repérer des problématiques partagées par la plupart des pays européens : le rôle nouveau de l’enseignement spécialisé, la formation des enseignants et des personnels d’accompagnement, la reconnaissance statutaire des personnels d’accompagnement et le rôle des enseignants dans l’évaluation des besoins et la définition de l’orientation. Enfin, l’ensemble des pays européens se heurte à un fort abandon de la scolarisation au-delà de l’âge obligatoire et à une impréparation de la transition de l’école à l’emploi. Ces différents points tracent des voies de réforme pour la France, sur les finalités de la scolarisation et les procédures d’orientation des élèves ainsi que sur l’amélioration des dispositifs d’accompagnement des enfants en situation de handicap à l’école."

La comparaison internationale est très instructive, et si l'on compare, par exemple, l'Italie et la France, des question de posent :

En Italie(24) , les personnels d’appui sont de véritables enseignants ayant suivi une formation spécialisée. Leur fonction a été créée par décret dès 1975 puis confirmée par la grande loi n° 517/77. Leur nombre est élevé : la loi de 1977 prévoyait la présence d’un enseignant de soutien pour quatre élèves handicapés. Ils sont ainsi le principal pilier d’un système qui assure la scolarisation de l’ensemble des enfants handicapés en classe ordinaire. Aujourd’hui, l’enseignant de soutien peut encadrer jusqu’à quatre élèves handicapés mais peut aussi être affecté à un seul élève.

La France se caractérise quant à elle par un niveau de qualification faible, une absence de formation spécifique et une certaine précarité.

Pour en savoir plus, voir le site web : archives.strategie.gouv.fr/cas/system/files/2013-01-10-scolarisation-handicap-na314.pdf

Date de cet article : 2018-10-04


Philippe Fabry » Formation » Rapports publics et textes de référence » La scolarisation des enfants en situation de handicap dans les pays européens Quelles voies de réforme pour la France ?