philippefabry.eu, pour la formation en travail social

Je vois ce que je crois

est une vidéo de Nicole Dubois, Professeur de psychologie sociale, sur canal U, à propos de l'expérimentation effectuée par François Le Poultier sur les processus de catégorisation sociale (expérimentation menée en 1987, à Caen).

Résumé :
Les sujets voient un film de cinq minutes dans lequel deux femmes discutent. Ils n'entendent pas ce qu'elles disent.
À certains sujets (groupe contrôle), on dit que ce sont deux amies qui discutent.
À d'autres (première condition expérimentale), on indique que la femme de gauche est assistante sociale et que celle de droite est un cas social qui vient demander de l'aide.
À d'autres enfin (deuxième condition expérimentale), on dit l'inverse : la femme de gauche est un cas social qui vient demander de l'aide et celle de droite est assistante sociale. Après le film, tous les sujets remplissent une grille d'évaluation constituée de 40 traits de personnalité positifs et négatifs. Les sujets ont pour tâche de cocher les traits qui leur semblent le mieux correspondre à la personnalité de chacune des deux femmes.

On constate que les sujets perçoivent les deux femmes en fonction de l'étiquette que l'on a "collée" sur chacune d'entre elles.

L'exposé donne quelques notions théoriques pour comprendre les effets de la catégorisation." Il permet aussi de la resituer dans le contexte général de la psychologie sociale.

Pour voir la vidéo "les effets de la catégorisation", cliquer ici

Date de cet article : 2008-05-12