philippefabry.eu, pour la formation en travail social


Philippe Fabry » Formation » Les problématiques du travail social » Dialogue interculturel, l'exemple du Québec

Dialogue interculturel, l'exemple du Québec

Un peu avant que la France ne rentre dans le lamentable débat sur l'identité nationale, le Québec avait longuement débattu de l'immigration à partir d'une notion peu connue en France : l'accommodement raisonnable. Cette notion juridique, qui au départ concernait essentiellement la prise en compte de la religion dans des aménagements "raisonnables" des horaires de travail (notamment les fêtes religieuses), est devenu l'objet d'un débat démocratique avec ceux qui trouvaient qu'il y avait trop d'accomodement. Le rapport Bouchard Taylor nous permet d'imaginer ce que pourrait être en France un débat démocratique enrichissant sur l'immigration.

Au lieu d'un débat qui ne porte que sur « eux », les immigrés, il s'agit au Québec d'un débat portant sur « eux », les étrangers, « nous » les québécois, mais aussi « les voisins » : le canada et l’Amérique du nord.
D'où un débat complexe, avec d'une part des référence québécoises portant sur l'interculturel, et canadiennes sur le multiculturalisme.
Un débat conflictuel -sans doute est-ce inévitable quand il s'agit d'enjeux identitaires aussi forts- mais qui est enrichissant pour la démocratie et instructif pour nous français.

Voici quelques exemples de textes, contradictoires, à ce sujet


Je conseille aussi fortement l'approche de Pierre Olivier Suaire, que vous pouvez entendre dans la vidéo ci-dessous (vous pouvez éviter la présentation de l'orateur).Les malentendus culturels vécus par les français au Québec nous apprennent beaucoup sur le Québec mais aussi sur la France...

Date de cet article : 2009-11-23


Philippe Fabry » Formation » Les problématiques du travail social » Dialogue interculturel, l'exemple du Québec