philippefabry.eu, pour la formation en travail social


Philippe Fabry » Livres » François Chapireau : Le handicap mental chez l'enfant

Le handicap mental chez l'enfant, par François Chapireau

De très larges extraits de ce livre fondamental (voir la préface de Jacques Ladsous) sont disponibles à cette adresse : Google books

Le chapitre 1, «Historique» est passionnant, associant l’histoire des notions, des outils, des préjugés, des institutions, des professions . Ce chapitre permet d’appréhender historiquement la séparation entre éducation nationale et éducation spécialisée.
Binet et Simon ont en effet créé une distinction entre les anormaux d'école et les anormaux d'hospice. Les premiers étant éducables, "perfectibles", les autres inéducables, des asiles à la campagne permettant de les garder à moindre coût.
F. Chapireau J. Constant et B Durand pointent que la même démarche sera reprise 50 ans plus tard lorsque Daniel Lagache établira une classification de tous les enfants inadaptés en articulant catégories d'enfants et types d'établissements. "C'est ainsi qu'en 1956, au milieu du 20° siècle, l'hôpital psychiatrique s'est vu encore attribuer les arriérés les plus profonds, ceux pour lesquels on pensait qu'il n'y avait plus rien à faire."

Ce chapitre est aussi important concernant l'histoire de l'éducation spécialisée, ou plutôt des deux éducations spécialisées. Les auteurs situent (voir p 37), comme Michel Chauvière (dans son livre "Enfance inadaptée l'héritage de Vichy", Paris, Éditions ouvrières, 1980 et 1987) la naissance de la profession d'éducateur spécialisé comme un héritage de Vichy : "mise à l'écart relative de l'éducation nationale" (responsable, pour le régime de Vichy, de la défaite), mystique du chef, bénévolat, scoutisme... tout un contexte idéologique est associé à la création de "l'enfance inadaptée".

(Cette partie du livre peut être associée à un article de Christian Rossignol : "Quelques éléments pour l'histoire du "Conseil technique de l'enfance déficiente et en danger moral" de 1943." l'article de Christian Rossignol)

Ensuite sont présentées la naissance et le développement de l'éducation spécialisée scolaire puis les politiques d'intégration scolaire.
Le rôle des familles aparait déterminant, tant lors de la création des associations de parents, à l'origine de tant d'institutions, qu'actuellement avec ces mouvements très nombreux et dynamiques associant reconnaissance du handicap de l'enfant (avec souvent un refus profond de toute psychologisation) et exigence d'intégration scolaire en milieu ordinaire.

Le livre présente de façon très approfondie la séquence du Dr Wood. C'est ausi l'occasion d'une approche comparative très instructive entre les points de vue nord amèricains et français.

SOMMAIRE :

  1. Entre nomination et stigmatisation : un chemin étroit
  2. Exclusion et appartenance asilaire
  3. Le traitement médico-pédagogique : un enjeu entre la médecine et l'école
  4. L'émergence du rôle des familles
  5. Les divers usages
  6. De l'inadaptation au handicap
  7. Handicap ou handicaps ? Les travaux de l'Organisation Mondiale de la santé : dépassement du modèle médical traditionnel
  8. Les syndromes autistiques : entre maladie et handicap
  9. Un handicap peut en cacher un autre
  10. Conséquences pour les politiques de santé
Le handicap mental chez l'enfant, par François Chapireau [1ère de couverture]

Le handicap mental chez l'enfant, par François Chapireau [1ère de couverture]

Le handicap mental chez l'enfant, par François Chapireau [4e de couverture]

Le handicap mental chez l'enfant, par François Chapireau [4e de couverture]


Philippe Fabry » Livres » François Chapireau : Le handicap mental chez l'enfant