philippefabry.eu, pour la formation en travail social


Philippe Fabry » Livres » C Attias-Donfut ; F-C Wolf : Le destin des enfants d'immigrés. Un désenchainement des générations.

Le destin des enfants d'immigrés. Un désenchainement des générations., par C Attias-Donfut ; F-C Wolf

Présentation de l'éditeur: Sur les enfants d’immigrés circulent idées reçues et préjugés. Or, les membres de cette « deuxième génération », perçue et désignée comme un groupe à part, sont loin de correspondre à l’image stéréotypée du « jeune de banlieue » encagoulé. Leurs destins, d’une grande diversité, contribuent à dessiner l’avenir du pays que leurs parents ont choisi. Pour la première fois, une vaste enquête porte sur des familles immigrées venues de tous les continents. Elle a en outre pour originalité de s’intéresser aux liens entre générations, généralement peu étudiés dans cette population, comme si elle n’avait plus de passé. Enfin, elle prend en compte, dans chaque famille, la situation de tous les enfants, ce qui permet d’intéressantes comparaisons. Ainsi, sur un sujet où domine trop souvent l’idéologie, les auteurs présentent ici de solides données. On mesure, par exemple, combien dans une même fratrie les filles réussissent beaucoup mieux que les garçons.

L’enquête révèle également la force du projet parental et son rôle dans la réussite scolaire des descendants d’immigrés qui s’avère spectaculaire, tout comme la mobilité sociale d’une génération à l’autre, cela quelle que soit l’origine familiale.

On découvre aussi que les relations de filiation sont soumises à rude épreuve dans l’émigration, car si liens affectifs et solidarités demeurent, les transmissions se perdent. Les enfants, qui satisfont les attentes d’un côté, les trahissent de l’autre. En s’autonomisant, ils parachèvent le désenchaînement des générations."

Ce livre s'appuie sur l'enquète sur le passage à la retraite des immigrés (enquète PRI). Cette enquète contient un très nombre d'informations concrètes sur les liens entre les générations. Concernant les dons d'argent et de services, vous pouvez cliquer ici pour lire un résumé

Extrait : En matière de services, la réciprocité des échanges domine, avec un rôle central joué par la génération pivot. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent de la génération pivot fournit des services à un parent et plus encore à un enfant adulte (96 %). Ces chiffres révèlent l'intensité et la vitalité des échanges privés qui tendent à équilibrer, d'une certaine manière, les transferts publics entre les générations. Les résultats de l'étude ont montré aussi que les différentes formes d'aides (monétaires et non-monétaires) semblaient se cumuler. Ainsi, pour chacune des générations, celles qui offrent de l'argent sont aussi plus nombreuses à fournir des services.

Toutefois, au-delà d'un seuil de difficulté, les solidarités se brisent, et les capacités d'échanges se réduisent en même temps que les niveaux de revenus. Aussi, les aides publiques (allocations familiales, aides ménagères à domicile, etc.) soutiennent l'effort de solidarité entre les générations surtout pour les familles les plus démunies.

Le destin des enfants d'immigrés. Un désenchainement des générations., par  C Attias-Donfut ; F-C Wolf [1ère de couverture]

Le destin des enfants d'immigrés. Un désenchainement des générations., par C Attias-Donfut ; F-C Wolf [1ère de couverture]

Le destin des enfants d'immigrés. Un désenchainement des générations., par  C Attias-Donfut ; F-C Wolf [4e de couverture]

Le destin des enfants d'immigrés. Un désenchainement des générations., par C Attias-Donfut ; F-C Wolf [4e de couverture]


Philippe Fabry » Livres » C Attias-Donfut ; F-C Wolf : Le destin des enfants d'immigrés. Un désenchainement des générations.