philippefabry.eu, pour la formation en travail social


Philippe Fabry » Livres » Gerald Bronner : La démocratie des crédules

La démocratie des crédules, par Gerald Bronner

"Pourquoi les mythes du complot envahissent-ils l'esprit de nos contemporains ? Pourquoi le traitement de la politique tend-il à se «peopoliser» ? Pourquoi se méfie-t-on toujours des hommes de sciences ? Comment un jeune homme prétendant être le fils de Mickael Jackson et avoir été violé par Nicolas Sarkozy a-t-il pu être interviewé à un grand journal de 20 heures ? Comment, d'une façon générale, des faits imaginaires ou inventés, voire franchement mensongers, arrivent-ils à se diffuser, à emporter l'adhésion des publics, à infléchir les décisions des politiques, en bref, à façonner une partie du monde dans lequel nous vivons ? N'était-il pourtant pas raisonnable d'espérer qu'avec la libre circulation de l'information et l'augmentation du niveau d'étude, les sociétés démocratiques tendraient vers une forme de sagesse collective ?
Cet essai vivifiant propose, en convoquant de nombreux exemples, de répondre à toutes ces questions en montrant comment les conditions de notre vie contemporaine se sont alliées au fonctionnement intime de notre cerveau pour faire de nous des dupes. Il est urgent de le comprendre."
4° de couverture.

Gerald Bronner a présenté son livre sur France culture (1° lecteur ci dessous) et pour Canal Université (2° lecteur).
Je trouve particulièrement instructif le concept de biais de confirmation
Dans l'océan d'informations dans lequel nous baignons, Internet nous aide à nous constituer des iles, des "niches cognitives". Internet grouille tant d'informations qu'en cherchant un peu, nous pouvons facilement vérifier que nous avons bien raison de penser ce que nous pensons...
Ce livre est particulièrement utile pour réfléchir sur le lien entre Internet et démocratie. Gerald Bronner pointe un problème méconnu : l'accès du plus grand nombre parait être un progrès de la démocratie. Or il observe que ceux qui s'expriment le plus ne sont pas représentatifs : ce sont essentiellement des croyants, des militants pour lesquels l'expression, la saturation de l'espace public font partie de l'identité sociale.
Je note qu'il en va de même pour le travail social. De petites associations très militantes occupent un espace médiatique et politique très important, au détriment de la représentativité du champ professionnel.



La conférence sur Canal U

La démocratie des crédules, par Gerald Bronner [1ère de couverture]

La démocratie des crédules, par Gerald Bronner [1ère de couverture]

La démocratie des crédules, par Gerald Bronner [4e de couverture]

La démocratie des crédules, par Gerald Bronner [4e de couverture]


Philippe Fabry » Livres » Gerald Bronner : La démocratie des crédules