philippefabry.eu, pour la formation en travail social


Philippe Fabry » Livres » Anne Coppel, Olivier Doubre : Drogues : sortir de l'impasse. Expérimenter des alternatives à la prohibition.

Drogues : sortir de l'impasse. Expérimenter des alternatives à la prohibition., par Anne Coppel, Olivier Doubre

Cliquer ici pour livre l'introduction du livre

Les travaux de Mohamed Marwan, ceux de Pascale Jamoulle, de Didier Lapeyronnie, montrent la difficulté à sortir de la marginalité liée au trafic de drogues.
Dans une émission comment faire baisser la violence en prison Corinne Rostaing et Betty Bramy pointent combien la violence en prison a augmentée avec le trafic, l'argent qui lui est lié et les règlements de comptes (par rapport au trafic mais aussi aux dettes).
Anne Coppel, Olivier Doubre montrent l'échec des politiques de prohibition. La France est un des états les plus répressif d'Europe et pourtant la France est à la tête de l’Europe du point de vue des consommations observées

L'emprisonnement pour de courtes peines de détenteurs de petites doses (la détention étant assimilée au traffic) a des effets désastreux de marginalisation des jeunes les moins soutenus par leur famille. A l'issue de leur peine des jeunes rejetés par leur famille sont accompagnés à la gare avec comme consigne d'appeler le 115 ;
Assister aux comparutions immédiates et s’intéresser à la chaine policière et judiciaire fait comprendre que pour des fait très proches, les uns seront rappelés à la loi, les autres négocieront une alternative à la peine dans le cadre du CPRC (« comparaison après reconnaissance préalable de culpabilité », le « plaider coupable » à la française) pour les hommes pauvres d'origine étrangère ce sera plutôt la comparution immédiate.
C'est donc une politique injuste.
Notons que l'arme la plus efficace contre le cannabis...c'est la prise d'âge : « en France, par exemple, si 49 % des jeunes adultes âgés de 20-25 ans se déclarent expérimentateurs, ils sont moins de 20 % entre 45 et 54 ans et 7%à55-64ans.Il en va de même dans la plupart des pays européens. » (Stanislas Spilka, François Beck, Stéphane Legleye ). Quand une politique coûte cher, fragilise les plus faibles et augmente la violence il faut peut-être accepter d'en faire le constat.
Anne Coppel, Olivier Doubre expliquent que cela suppose de sortir du débat clivant : pour ou contre le cannabis et évaluer les résultats des différentes politiques en examinant les effets sanitaires, économiques, sociaux au sens large (ce qui inclus les effets de la stigmatisation des quartiers populaires). Il s'agit de développer plutôt une dimension de réduction des risques qui a largement fait ses preuves.

« Dans ce livre très informé, Anne Coppel et Olivier Doubre recensent les expérimentations déjà en cours et proposent d'en initier de nouvelles. S'il ne fait aucun doute pour eux qu'il convient de dépénaliser l'usage de drogue, il faut, disent-ils, également développer toutes les expériences limitant l'emprise du marché noir tout en protégeant la santé (comme le cannabis thérapeutique en Californie, ou les " cannabis clubs " en Espagne). Il s'agit enfin, adopter une nouvelle approche de la lutte contre les trafics pour réduire les dommages, la violence, l'organisation mafieuse et la corruption qu'ils entraînent. Leur livre appelle ainsi à une nouvelle politique des drogues.
Plutôt que de proposer un modèle qui, dans le contexte actuel, demeure utopique, il est nécessaire de tirer les enseignements de l’expérience internationale des drogues. Avec la politique de réduction des risques, on a appris comment protéger la santé publique, réduire la mortalité et lutter contre le sida. L’opinion reste convaincue que l’interdit protège ; il n’en est rien, la consommation n’a pas augmenté dans les pays qui ont dépénalisé l’usage de drogues. Quand tous les États auront renoncé à pourchasser les consommateurs, il s’agira d’un tournant majeur qui videra les prisons du monde. Il sera alors possible de développer de nouvelles innovations. Car il n’existe pas de réponse toute faite. Inventer les modalités de gestion de ces produits, avec lesquels nous devons apprendre à coexister, telle est l’ambition de cet ouvrage. » (Présentation de l'éditeur) ;

Drogues : sortir de l'impasse. Expérimenter des alternatives à la prohibition., par Anne Coppel, Olivier Doubre [1ère de couverture]

Drogues : sortir de l'impasse. Expérimenter des alternatives à la prohibition., par Anne Coppel, Olivier Doubre [1ère de couverture]

Drogues : sortir de l'impasse. Expérimenter des alternatives à la prohibition., par Anne Coppel, Olivier Doubre [4e de couverture]

Drogues : sortir de l'impasse. Expérimenter des alternatives à la prohibition., par Anne Coppel, Olivier Doubre [4e de couverture]


Philippe Fabry » Livres » Anne Coppel, Olivier Doubre : Drogues : sortir de l'impasse. Expérimenter des alternatives à la prohibition.